Festival d'architecture à Liège!

Entre prouesses modernistes d’hier et projets actuels, la première édition de ce nouveau festival d’architecture montre une ville et une Belgique francophone désireuses de mieux habiter le monde. Expos, visites et conférences jusqu’au 12 mars 2017.

6.Belvedäre 1Les Coteaux de la Citadelle ont reconnecté Liège avec ses collines. Déjà lauréat d’un Prix du paysage en Belgique, ce projet de longue haleine piloté par Anne Rondia concourt à présent pour le Prix du paysage du conseil de l’Europe.

 

1. GenieCivil2016©MaudFaivre©Maud Faivre

Le Génie Civil, un chef d’œuvre moderniste (Joseph Moutschen, 1937) tout juste restauré accueille le Festival d’architecture.

Grandes surfaces vitrées, innovations techniques et esthétiques, mariage de la luxuriance et de l’industrie, foi dans l’avenir et message anticipateur… l’architecture de Joseph Moutschen (1895-1977) a parfaitement incarné le courant moderniste. Membre des célèbres CIAM (Congrès internationaux d’architecture), le Liégeois ne jouit certes pas de la renommée d’un Corbusier mais il a considérablement marqué le paysage architectural belge. Co-auteur de l’aéroport de Zaventem, il avait auparavant signé les locaux du journal la Wallonie ou encore, en 1931 et 1937, les instituts de mécanique et du génie civil au Val-Benoît (Liège). Chefs d’œuvres célébrés à l’époque, ils ont été peu à peu délaissés puis abandonnés par l’Université. Mais ces chancres aujourd’hui renaissent. Le génie civil vient d’être rénové par les architectes Baumans-Deffet. Frôlant le standard passif, ce palais de lumière est un nouveau centre d’entreprises. Il initie la réhabilitation du site, appelé à devenir un nouveau quartier d’habitation, d’entreprises et d’éducation aux portes de la ville.

 

2.ArchivesMoutschen©GAR asbl

Les archives de Joseph Moutschen : un plongeon dans le passé fascinant.

L’œuvre de Moutschen et ses archives personnelles nous offrent un beau voyage dans le temps. Elles sont l’objet d’une exposition (gratuite) visible jusqu’au 12 mars 2017 au sein même du bâtiment fraîchement rénové. L’expo est un des volets du Festival d’architecture de Liège. Mais l’événement, qui a débuté le 23 février avec un vernissage réunissant près de 600 participants, est avant tout tourné vers le présent et l’avenir. Il est ainsi l’occasion de voir, après Paris et Genève et avant Londres et Montréal, l’exposition ‘entrer’ commissionnée par Audrey Contesse pour Wallonie Bruxelles architecture. Réunissant vidéo, artéfacts et ambiances sonores, l’exposition interroge la manière de montrer l’architecture (une exposition d’architecture évoque par essence des objets absents) et illustre surtout comment cinq bureaux d’architecture ont dépassé une commande initiale pour aboutir à des projets offrant un réel mieux être à ses utilisateurs.

 

3. Interlac©AlainJAnsens©Alain Jansens

A Dison, le bureau Baumans-Deffet a convaincu un promoteur de ne pas transformer l’ancienne usine à lait uniquement en supermarchés. La ville y a gagné un centre de médias et de culture.

Un exemple merveilleux : Interlac à Dison. Suite à la fermeture de la plus grande usine à lait de Belgique, un promoteur souhaitait simplement abattre tout et construire une sorte de zoning en plein centre ville. Ce sont ses architectes – le bureau Baumans Deffet encore – qui l’ont convaincu que le patrimoine industriel pouvait servir à autre chose. Aujourd’hui le complexe abrite certes des grandes surfaces mais aussi les studios de la télévision locale Télévesdre, le magazine Télépro, un restaurant et le centre culturel de la ville. Bref l’ancien chancre est devenu un lieu de vie, un lieu de ville. Contre toute attente.

 

4. ARCHI19151© Oskar

Vous ne voyez pas l’élégante extension du château de la Fraineuse. C’est une des grandes qualités de cette annexe de 3000 m2 signée Baukunst.

Autre bel exemple vu dans l’exposition : l’extension du château de la Fraineuse à Spa, un projet étonnant du bureau Baukunst. Inscrit dans le sol, ce bâtiment aux traits modernistes, souligne à la fois les qualités du paysage ardennais et du château auquel il s’adjoint. “Une infrastructure plutôt qu’une architecture”, explique la commissaire. Le bâtiment fait partie des 40 projets retenus pour le prestigieux prix européen Mies Van der Rohe Awards 2017.

 

5. ©AAdd low© AAdd

Ramener de l’habitat de qualité en ville est un des thèmes du festival. Il inclut notamment une visite de ce projet de 12 logements du bureau Delgoffe architecture.

Le Festival d’architecture c’est également des visites guidées et des conférences. Une manière de savoir apprécier la ville d’aujourd’hui et de penser celle de demain. Au programme, des visites des magnifiques Coteaux de la Citadelle, du musée de la Boverie ou de la passerelle La Belle Liégeoise, ou encore des colloques (notamment sur les politiques architecturales, le 10 mars) et des conférences (sur Joseph Moutschen, le 9 mars).

festival.archi

 

Texte: Jean-Michel Leclercq

 

 

 

 

 

 

article précédent article suivant

votre réaction

* Ces champs sont indispensables pour un suivi correct

Shop suggesties

Inspiratie suggesties