Vent du Sud à Rhode-Saint-Genèse

C’était une maison des années 50 sombre et renfermée. L’architecte Gilles Frankignoulle s’en est emparée pour la muer pour ses clients en villa lumineuse, contemporaine et chaleureuse. A l’intérieur, le luxe s’invite dans les détails d’un grand raffinement. Au dehors, l’âme méditerranéenne a dicté sa loi. Tranquillement, au bord de la piscine et sous le soleil.

waar: Rhode-Saint-Genèse
soort huis: summerhouse
trefwoorden: jardin et terrasse, jardin, lumière, terrasse

Quand l’architecte Gilles Frankignoulle nous a fait visiter la maison, la passion qu’il éprouvait pour ce projet était palpable. La maison regorge de détails étonnants, de finitions luxueuses mûrement pensées (incrustation de cuir sur le plateau d’un dressing, pierres polies miroitantes créant un éclat lumineux malgré leur teinte sombre, etc.) et présente un espace généreux, riche en perspectives et ambiances. “C’est un projet où j’ai vraiment pu aller très loin”, nous dit-il. “Sans nous connaître au préalable, il y a eu une vraie symbiose avec les propriétaires et cela tant au niveau des matériaux que des ambiances que je proposais. Quand on s’entend si bien, qu’on établit un tel degré de confiance, j’appelle cela une collaboration. Quand on rencontre des gens qui aiment le beau, c’est agréable de pouvoir faire du beau pour eux.”

Mises à nu

Hormis peut-être la forme de la toiture, peu d’éléments de la maison d’origine sont encore visibles aujourd’hui. Celle-ci a été entièrement mise à nu, à l’intérieur comme à l’extérieur. Car il y a peu de temps encore, elle était bordée de sapins hauts qui l’assombrissaient. Ses fenêtres ont été agrandies et multipliées. Les anciennes cloisons et même quelques murs porteurs intérieurs ont disparu pour faire place à un espace largement ouvert. L’ancien niveau des caves, jadis humide et sombre, dégage aujourd’hui une vraie sensation de vacances, avec son côté poolhouse colorée adjoint d’un espace fitness, d’un hammam et d’un sauna. Le tout, dans le prolongement direct de la piscine. “J’avais en tête l’ambiance de ces maisons du sud, très contemporaines. D’où l’envie de travailler avec des pierres claires en réponse aux murs de la maison.” D’où l’envie aussi, pour l’architecte, de travailler avec une cascade de terrasses: celle près la piscine, mais aussi celle du séjour et celle de la chambre parentale. Chacune avec ses particularités.

Habillages

Sur pas loin de 600 m2 habitables, l’architecte a pu peaufiner des espaces assez variés, où il a travaillé à enrichir le caractère contemporain d’un caractère chaleureux également assez varié. La chambre parentale est adossée d’une salle de bains et d’un dressing féminins et d’une salle de bains et d’un dressing masculins: les premiers, dans les tons clairs; les seconds, dans les tons foncés. Selon les étages, les teintes des sols évoluent également: au clair du sous-sol succèdent, aux étages, des tonalités plus foncées, minérales et boisées. La porte d’entrée se présente comme une grande composition d’acier rendant hommage aux lignes graphiques des années 50. Le vestiaire et le bureaux ensuite évoquent aussi ces ambiances fumées de l’après-guerre. Dans la cuisine, changement de style encore. Le blanc domine, mais il se réchauffe de noyer et de sièges en cuir… Partout le mobilier cadre avec l’ambiance choisie. C’est qu’ici aussi l’architecte a pu guider le choix des propriétaires, en collaboration avec la boutique bruxelloise Diito. Quant au mobilier intégré et aux finitions, tout cela est l’œuvre de l’entreprise générale qui a réalisé les travaux.

Orientations

Ce qui dirige l’ensemble du projet, au-delà de sa facture haut de gamme et des différents cocons imaginés par l’architecte, ce sont aussi ces perspectives qui nous guident vers le jardin et la piscine, orientés sud. Il y a peu de vis-à-vis, les voisins de derrière paraissent loin et une minuscule vallée sépare les parcelles. Du haut des terrasses, et au bord de l’eau, c’est finalement la majesté des arbres que l’on observe. Et le bleu du ciel, quand il veut bien s’y mettre. Nous sommes en Belgique après tout!

Source: Gael Maison mai 2016 | Photographie Laurent Brandajs | Texte Jean-Michel Leclercq

article précédent article suivant

Laat zien hoe jij woont

Upload jouw foto's

Heb jij een mooi ingericht huis en wil je dit laten zien? Upload dan je eigen foto's en
maak zelf een binnenkijker. Binnengluren bij anderen mag natuurlijk ook.

votre réaction

* Ces champs sont indispensables pour un suivi correct

Shop suggesties

Inspiratie suggesties