Un château dans les dunes

Il était très attaché à son petit village de campagne, elle aimait l’animation de la ville. Ensemble, ils ont pourtant pris un nouveau départ dans une villa au beau milieu des dunes, à la périphérie de la Haye.

Beau compromis

Quand les opposés s’attirent: la frêle Marianne qui aime la convivialité et les babioles forme un joli couple avec Bert, le costaud qui n’imagine pas la vie sans calme et espace, et qui a un sens inné pour les affaires. Un cocktail qui leur a toutefois réussi lors de la construction et de l’aménagement de leur villa quatre façades. C’est au cœur des dunes, dans une toute nouvelle zone résidentielle, qu’ils ont trouvé l’endroit idéal pour construire leur vie à deux. Marianne:”Nous sommes en pleine nature tout en restant à un jet de pierre de la ville de La Haye.”

Toit en chaume

C’est en collaboration avec Robert van Leent, de l’entreprise de construction du même nom, et l’architecte Richard Kool de Visie Tekenwerk que cette habitation quatre façades a vu le jour. Le couple rêvait d’une maison blanche de style campagnard avec un toit de chaume. Marianne:”Nous voulions également l’air conditionné, un feu ouvert et une grande véranda à l’arrière de la maison.” Une cuisine à vivre spacieuse et conviviale, une grande salle de bains avec dressing, un bureau, une arrière-cuisine, un garage et un car port venaient compléter la liste de leurs desiderata. Avec l’aide de Robert et Richard, le couple a emboîté les pièces du puzzle jusqu’à ce que tout se mette parfaitement en place. En parcourant cette habitation, on peine à croire que le chantier, y compris l’aménagement intérieur, ne leur a pris que sept mois.

Ambiance châtelaine

L’ambiance particulière qui règne en ces lieux peut difficilement se résumer en quelques mots. Tout semble être là depuis de longues années et raconter une histoire. Marianne:”Avant d’acquérir cette maison, nous avons sillonné villes et campagnes à la recherche de pièces ayant servi dans le passé.” Cette passion pour les vieux meubles et accessoires est visible dès notre arrivée:devant la maison, deux petits bancs patinés par le vent et la pluie et des petits bateaux en bois accueillent les visiteurs. “C’est comme s’ils sortaient tout droit de la mer.” Un élément déterminant dans l’ambiance de l’intérieur: la décoration murale. Marianne: “Trois artistes y ont œuvré durant cinq longues semaines. Ils ont tout réalisé, couche par couche. Tout est unique et semble avoir vécu, comme dans les ruines d’un château.”

Deuxième séjour

Bert a calculé qu’ils ont parcouru un peu moins de 3.000 kilomètres pour trouver tout ce que recèle aujourd’hui leur intérieur. Elle choisissait ses coups de cœur, il en marchandait le prix. Bert: “Tous nos achats ont été entreposés dans un garde-meuble en attendant notre déménagement. Marianne a suivi son instinct, sans rien planifier. C’est un miracle que tout convienne parfaitement.” Le couple est également ravi de leur grande véranda donnant sur la terrasse entourée par les dunes. Dès qu’il fait beau, la porte-fenêtre est entièrement ouverte et intérieur et extérieur ne font plus qu’un. Marianne: “Au fur et à mesure des travaux, nous avons décidé d’y prévoir un raccordement pour la télévision et un feu ouvert. Cette annexe de verre étant baignée de lumière, il y fait bon vivre toute l’année.”

Source MAISONS de Charmes octobre/novembre | Texte Yolande Schuur | Photos Tessa Francesca

article précédent article suivant

votre réaction

* Ces champs sont indispensables pour un suivi correct

Shop suggesties

Inspiratie suggesties