Un havre de paix parfait

La designer Gesa Hansen a vécu et travaillé à Paris, une métropole dont le dynamisme effréné lui a parfois semblé pesant. Elle et son conjoint Charles se sont donc mis en quête d’un havre de paix pour toute la famille.

La détente à l’état pur

Gesa Hansen est née au sein d’une famille d’architectes et de designers de meubles. Après ses études à l’université du Bauhaus de Weimar, elle s’installe à Paris pour travailler pour un bureau d’architectes renommé. Il y a neuf ans, elle crée le label The Hansen Family qui connaît un franc succès. À l’époque, elle travaille et habite toujours à Paris avec son compagnon Charles et leurs enfants. « J’adore Paris et sa clairvoyance particulière en termes de vie et de culture », explique Gesa. « Cette ville est une mine d’inspiration avec tout ce que cela suppose aussi d’exténuant. Certainement pour ceux qui comme moi y combinent vies privée et professionnelle. Parvenir à se détendre relève souvent du défi. C’est ce qui nous a incités, Charles et moi, à chercher un lieu de vie en dehors de Paris pour notre famille. » Ce havre de paix parfait, ils l’ont déniché il y a deux ans dans le village idyllique de Courances, situé à un jet de pierre de la capitale. Cette demeure au caractère authentique n’attendait pour ainsi dire que leur arrivée pour une remise à neuf. « La maison, qui date du dix-neuvième siècle, était autrefois un bureau de poste et appartenait au château tout proche. Dès que nous sommes entrés pour la visiter, j’ai su qu’elle serait parfaite, non seulement pour accueillir notre famille, mais aussi pour intégrer le style d’intérieur qui nous est cher. »

Une aura de pureté

La maison se situe à proximité de Fontainebleau et de sa forêt que Gesa qualifie de plus belle du monde. « De magnifiques sources sont aussi toutes proches. L’eau est l’un des éléments qui m’inspire le plus dans la vie et je suis ravie de pouvoir vivre dans cet environnement. » Son enthousiasme pour le jardin est tout aussi intense. « Il s’est avéré être en tous points celui que j’avais imaginé dans mes rêves : peuplé de arbres fruitiers séculaires, d’aromates et de légumes, et bordé par un vieux mur. » Gesa et Charles ont donc fait l’acquisition de la maison, puis consacré une année entière à son indispensable restauration. Ils tenaient à tout prix à conserver la beauté et l’authenticité des éléments d’origine comme les plafonds, les portes à panneaux, les volets intérieurs et les sols. « Nous ne voulions ni d’une rénovation trop stricte ni d’un vent d’innovation et de modernité qui pourrait causer des dégâts irréparables. Cette maison dégage une aura de pureté qu’il convient de préserver. »

Une collection de porcelaines

Une demeure historique, c’était une grande première pour Gesa et son mari. « Cette maison contraste avec nos habitations antérieures et j’ai dû adapter quelque peu notre style. Notre priorité était de conserver son authenticité. On doit percevoir d’un simple coup d’œil que c’est notre lieu de vie. » Gesa a donc pris soin d’accrocher le regard avec les objets en porcelaine et en céramique qu’elle collectionne et a hérités de sa grand-mère. « Dans chacune des maisons où j’ai vécu, j’ai su leur ménager un endroit particulier. Ici, ils ont pris place dans le vaisselier de la cuisine et les plus belles assiettes sont accrochées au mur dans le hall. Nous employons régulièrement ce service et certaines pièces ont donc été brisées. Quel intérêt de posséder de la belle vaisselle si on n’ose pas l’utiliser ? » Dans cette magnifique demeure, les meubles réalisés à la main par Gesa, des créations au design scandinave couronnées de prix prestigieux, ont également pris leurs quartiers. « Mes meubles cohabitent avec les créations de collègues designers, ainsi qu’avec des objets de famille. J’adore. »

Des moments de répit

Notre maison est spacieuse et se décline en différents espaces de vie : des salles de séjour, une salle à manger, une cuisine très inspirée, des chambres familiales et des chambres d’amis sans oublier deux salles de bains. Gesa a aménagé l’une d’elle dans un style contemporain, tandis que l’autre est fortement imprégnée de sa patte originale. Leur point commun ? Proposer un véritable espace de vie où il fait bon traîner et se détendre. « Comme vous pouvez le voir, j’ai fait appel à la couleur dans toute la maison, y compris dans les salles de bains. Je suis fan des couleurs et surtout des contrastes. Quand on se limite à une seule teinte, elle devient imperceptible au fil du temps, ce qui peut être évité si l’on crée un contraste avec d’autres couleurs ou matériaux.

Slow living

Confortablement installée au cœur de son magnifique jardin, Gesa confie que ce mode de vie au ralenti – que l’on qualifie aujourd’hui de slow living – lui correspond parfaitement et qu’elle est redevenue elle-même ici à Courances. « Vivre à Paris a exacerbé ce sentiment : quand on a des enfants, on se rend réellement compte que la vie file à toute vitesse et qu’il faut enrichir tout ce temps passé ensemble de moments privilégiés. Ici, je parviens à me détacher complètement de mon travail et à me consacrer entièrement à ma famille. Cet endroit m’apporte aussi beaucoup d’inspiration pour de nouvelles créations. »

Sources : Photographie : Villeroy & Boch | Texte : Wilam Tjalsma

article précédent article suivant

votre réaction

* Ces champs sont indispensables pour un suivi correct

Shop suggesties

Inspiratie suggesties