Une histoire hors du commun

Une demeure démolie pierre après pierre pour être reconstruite à l’étranger. L’histoire peut paraître incroyable mais c’est pourtant exactement ce qui est arrivé à cette ferme somptueuse.

Pas de copie

Ayant découvert cette ferme au détour d’une balade en Allemagne, l’ancien propriétaire s’était mis en tête d’acquérir la maison, convaincu qu’une réplique était hors de question. Il décida dès lors d’acheter le bâtiment et fit démolir les poutres de la structure en bois une par une pour les transporter en Belgique et y reconstruire l’ensemble à l’identique. « Cet homme vouait une passion incroyable à cette ferme », indiquent les nouveaux propriétaires. « Il y a vécu de très belles années en famille. Mais avec l’âge, l’entretien d’une si grande propriété a fini par devenir trop pénible. Et c’est le cœur lourd qu’il a dû se résigner à vendre. »

Marché conclu

À l’époque, les maîtres des lieux actuels n’étaient pas vraiment à la recherche d’un nouveau logement. « Il est vrai que nous rêvions d’habiter un jour dans une ferme carrée, mais nous imaginions que ce serait pour plus tard, sur nos vieux jours. Je ne suivais donc pas de très près le marché de l’immobilier. Jusqu’à ce que ce je tombe sur cette annonce. Je suis venue y jeter un coup d’œil et suis immédiatement tombée sous le charme. Mon mari a été aussi convaincu sur-le-champ. Nous avons alors écrit une lettre au précédent propriétaire en lui disant que nous trouvions sa maison magnifique et que nous aimerions beaucoup y voir grandir nos trois enfants. Et surtout : que nous la rénoverions dans le plus grand respect. Peut-être est-ce cela qui a fait penché la balance. Une semaine plus tard, le marché était conclu. »

Un travail accablant

Cependant, une lourde besogne attendait encore le couple. « La bâtisse était très différente de ce qu’elle est aujourd’hui. Elle était vieillotte, avec notamment une abondance de verre de couleur sombre et plusieurs murets de briques. On voyait bien qu’elle ne répondait plus aux normes actuelles. Notre souhait était d’y apporter de la lumière, avec des fenêtres plus grandes et plus nombreuses, des tons clairs, des matériaux légers, … Étant une mordue de déco et d’intérieur, j’ai décidé de tout faire moi-même. De la conception au choix des matériaux ainsi qu’à l’aménagement final. Un travail que j’ai quelque peu sous-estimé et qui s’est avéré accablant. Il y avait tant de décisions à prendre, de personnes à contacter et à suivre, de magasins à visiter et de collections à regarder… Sans parler de tous les imprévus et des difficultés qui surgissent inévitablement lors d’une transformation de cette taille. Tout est pourtant allé très vite : en sept mois, tout était bouclé. »

1 200 ans

Durant les travaux, les occupants ont scrupuleusement tenu leur promesse : rénover la ferme en respectant au maximum l’authenticité. « Nous voulions absolument éviter qu’elle perde sa singularité. Nous avons par conséquent conservé le plus de matériaux possible. Les vieilles dalles de Bourgogne qui recouvrent le sol des pièces de vie sont toujours les mêmes que celles de jadis, en Allemagne. Tout le bois est également authentique. Certaines poutres au plafond ont plus de 1 200 ans ! Même lorsque certaines choses nous plaisaient un peu moins, nous avons tenté de les garder. Comme les carreaux de la salle de bains qui étaient trop roses à notre goût. Après un petit polissage, ils collent aujourd’hui très bien au nouveau style. Les murets en béton et en briques ont été plâtrés, ce qui adoucit fortement leur teinte. Le bois a quant à lui été sablé plusieurs fois jusqu’à ce qu’il soit éclairci. Nous sommes parvenus à conserver les matériaux en leur donnant malgré tout une touche actuelle. »

Sources : Maisons de Charme 01-2018 | Texte Evelien Roels | Photographie Sarah Van Hove

 

article précédent article suivant

votre réaction

* Ces champs sont indispensables pour un suivi correct

Shop suggesties

Inspiratie suggesties