En direct de Milan

Chaque année en avril, les amateurs de design prennent la direction de l’Italie pour la Milan Design Week. C’est le rendez-vous des grandes marques de meubles qui y présentent leurs nouvelles collections et leurs prototypes. Nous étions de la partie et y avons fait les découvertes suivantes :

Ventura Centrale

Sous la voie ferrée près de la gare centrale, se tenaient des présentations de jeunes créateurs et de collectivités de grands noms. Nous avons été séduits par le spectacle Paper & Light de l’artiste japonaise Tomoko Fuse et de l’Italien, Denis Guidone. Un peu plus loin, le restaurant The Diner, que l’architecte David Rockwell a décoré pour fêter les 25 ans d’existence du magazine américain Surface, dans une interprétation personnelle du resto routier typique au pays de l’oncle Sam.

Hommage à Lina Bo Bardi

Nous avons également découvert les créations de l’architecte italienne Lina Bo Bardi, qui a émigré au Brésil, s’y laissant inspirer par l’architecture locale. Entre-temps, décédée, elle laisse derrière elle de nombreux bâtiments mais aussi des objets, exposés dans le dépôt industriel de Nulifar. Dans cette exposition signée Nina Yashar, l’accent était mis sur les créations de Bo Bardi pour Studio d’Arte Palma de 1948 à 1951.

Misty mystérieux

Dimore est un must pendant la Milan Design Week. Ce duo créatif met chaque année les petits plats dans les grands dans le Brera design district de Milan. On y faisait la queue depuis le bas des escaliers jusqu’à l’entrée, au deuxième étage, mais la présentation Perfettamente Imperfetto d’Andrea Ferrari en valait largement la peine. Dans des espaces conceptuels, étaient exposés des objets des collections Progetto Non Finito et Oggetti. Une autre présentation de Dimore Studio était dédiée à de nouveaux designs composés d’objets anciens datant des XVIIIe et XIXe siècles. Le tapis mauve et la fumée y créaient une ambiance mystérieuse.

Les palazzos

Nous avons été agréablement surpris par Gubi. La marque danoise présentait ces nouvelles créations dans l’un des nombreux palazzos séculaires que compte Milan. Le contraste entre la bâtisse et le design moderne ne pouvait être plus grand. Formes arrondies, laiton et marbre foncé y étaient à l’honneur.

Plus d’inspiration

Dans notre numéro de juin, vous découvrirez davantage d’actualités sur Milan.

Texte et photographie Jackie Oomen

article précédent article suivant

votre réaction

* Ces champs sont indispensables pour un suivi correct

Shop suggesties

Inspiratie suggesties