Histoire revisitée dans une l’ancienne résidence du médecin

Au fil des ans, l’ancienne résidence du médecin de l’ex-hôpital militaire d’Anvers a connu bien des affectations – notamment bureau pour l’armée ou logement pour athlètes de haut niveau. Il y a deux ans, Mark Mertens (am designs) a repris ce bâtiment en main et lui a rendu son homogénéité.

À la recherche d’un logement à Anvers depuis un moment, Mark Mertens et sa famille avaient entendu dire que ce bâtiment, qui hébergeait encore à l’époque de jeunes volleyeurs de haut niveau, allait bientôt se libérer. Même si le lieu qu’ils découvrirent n’était pas en très bon état, ils furent conquis sur-le-champ. « Une grande partie des détails historiques avait malheureusement été endommagée avec les années. Au temps où il était utilisé comme bureau, les plafonds avaient été abaissés et le revêtement de sol d’origine avait été remplacé. Néanmoins, l’ensemble était lumineux et jouissait d’une excellente situation – à proximité du centre d’Anvers, mais dans un quartier au riche passé, interdit aux voitures. »

Rénovation totale

Mark souhaitait réhabiliter l’immeuble, ce qui impliquait des travaux considérables. « Nous avons rénové la maison de A à Z. En fait, nous l’avons entièrement désencombrée. », explique Mark. « Nous avons récupéré le volume originel, posé de nouveaux planchers et revêtements de sol, et restauré les éléments authentiques comme l’escalier et le marbre du hall. Nous avons également construit une annexe, sur le côté, avec les briques d’origine de l’ancienne bâtisse, de manière à former un tout homogène. Les grandes baies vitrées assurent une luminosité optimale. Auparavant, nous habitions dans un cadre très rural, dans une ferme à caractère ouvert. C’est pour cela que nous accordons beaucoup d’importance à la lumière naturelle et à la verdure. »

Chic discret

L’intérieur se veut paisible. La base de tonalités blanches met en valeur meubles (dont de nombreux classiques du design), luminaires et œuvres d’art. Mark: « Je voulais laisser le volume du bâtiment s’exprimer. Nous avons opté pour des placards sur mesure et des éclairages majoritairement intégrés qui n’attirent pas trop l’attention. » Rien n’a été laissé au hasard. « Nous avons pensé à chaque détail. Les prises et les interrupteurs, par exemple, sont à fleur de mur, ce qui les rend quasiment invisibles. » Cet intérieur minimaliste n’a cependant rien de froid, grâce aux multiples matières naturelles, aux petits espaces bien-être et aux cheminées qui apportent dans chaque pièce ambiance et chaleur.

Source: Pure Maison janvier/février 2018 | Texte Jackie Oomen | Photographie Stefanie De Neve

article précédent article suivant

votre réaction

* Ces champs sont indispensables pour un suivi correct

Shop suggesties

Inspiratie suggesties