Demeure familiale des années 30 aux influences marocaines

Acheter tout son intérieur en une seule fois n’est pas vraiment du goût de Martine, et encore moins se cantonner à un style particulier. Elle préfère de loin voir un intérieur évoluer autour de ses habitants: « c’est l’unique moyen de le rendre personnel et chaleureux. »

Une première maison idéale

C’est une maison charmante, déclare Martine en entrant dans la cuisine lumineuse pour servir une tasse de café. « Mais nous allons pourtant bientôt la quitter, nous avons atteint un certain stade. » Il y a quinze ans, Jan et Martine ont acheté cette habitation des années 30 alors qu’ils n’étaient encore qu’un couple. C’était le bonheur: un logement à un jet de pierre du centre avec en plus un jardin. Comparé à l’appartement d’où ils venaient, c’était le top. Martine: « Pour nous, c’était l’endroit idéal pour débuter dans la vie et fonder une famille. »

Règle d’or

« Quand nous avons reçu les clés, nous nous sommes immédiatement lancés dans les travaux de démolition. La cloison qui divisait le séjour en deux fut la première à être abattue. » À l’époque, la cuisine faisait déjà figure de pièce à part dans l’annexe sur le côté de l’habitation. « Avec les travaux de transformation d’il y a trois ans, nous l’avons complètement façonnée à notre goût. La façade arrière laisse entrer beaucoup de lumière et, avec les portes-fenêtres donnant sur le jardin, nous profitons de quelques mètres carrés en plus dès les beaux jours. Habiter à proximité du centre a ses avantages, avoue Martine. « Outre le fait que je puisse me rendre à pied au boulot, il est très facile d’improviser une petite sortie au resto ou au cinéma. » De par son travail dans le secteur de la mode et de la déco, elle voit passer beaucoup de nouvelles tendances. « C’est génial, mais aussi très stimulant. Les nouveautés vont vite et c’est très tentant de surfer à chaque fois sur la vague, mais une fois que vous commencez… Ces dernières années, j’ai appris que les bonnes choses subsistent, tout le reste se perd progressivement. C’est ainsi que notre intérieur s’est constitué tout autour de nous: lentement, il est devenu un tout. Je préfère y consacrer le temps qu’il faut. »

Votre shopping dans ce style

Tapis mural Modern Earth, plaid Malagoon, coussin blanc Finarte, lampe en rotin One World Interiors, plateau en cuivre Mica Decorations, planche à découper en bois Eva Solo, table d’appoint en marbre Casa Vivante, fauteuil vert Leitmotiv, coussin jaune Madam Stoltz.

Source: vtwonen 04-2018 | Photographie Henny van Belkom | Stylisme Yordy Dekker

article précédent article suivant

votre réaction

* Ces champs sont indispensables pour un suivi correct

Shop suggesties

Inspiratie suggesties