Le domaine portugais de Vinha da Manta

Vivre dehors, c’est la liberté totale. Menno et Jacqueline ont quitté leur petite vie bien régie à Amsterdam pour mener une existence libre au Portugal avec leurs jolis lodges toilés.

Nouveau défi

“J’ai vu notre maison!” s’est écriée Jacqueline un matin alors qu’elle rentrait d’une balade à cheval lors de vacances au Portugal. “J’ai galopé dans un chemin couvert de végétation qui menait visiblement quelque part. Tout au bout, j’ai découvert une maison en haut d’une colline, magnifique! Une fois passé outre son mauvais état, j’ai constaté en m’approchant de plus près qu’elle était à vendre.” Quelques années plus tôt, Menno et Jacqueline avaient déjà élaboré des plans pour lancer un futur bed & breakfast ou une pension à l’étranger. La cuisine est la passion de Menno, et l’équitation celle de Jacqueline. Leur intention était de combiner les deux dans une entreprise commune. Menno: “Aux Pays-Bas, nous avions déjà atteint tous les deux nos objectifs: une belle carrière, des enfants et une jolie maison, qui était en fait trop ‘parachevée’ pour nous. Il nous fallait un nouveau défi.”

Hôtel en toile

De jolis lodges luxueux et lumineux s’imposaient. “La maison portugaise et les 10 hectares de terrain construits en terrasse se prêtaient à merveille au glamping, un superbe site pour de grandes tentes avec beaucoup d’intimité et une vue imprenable”, se souvient Menno. “Il y avait déjà des sources d’eau et la principale chose à voir dans la région était la rivière Mondego. Pour les enfants, cela suffisait, à la condition qu’il y ait une ville dans les environs du petit village médiéval de Faia.” Après deux ans de réflexion, la famille a quitté Amsterdam pour le Portugal, suivie de trois conteneurs avec leur nouvelle vie. À l’intérieur: huit tentes géantes conçues par leurs soins et s’inspirant des tentes de trappeurs canadiennes que les colons emportaient avec eux à l’époque. “La version que nous avons réalisée est plus grande si bien qu’elle peut englober de bons lits, une salle de bains privative et une cuisine et convient donc à une famille comme la nôtre.”

Source: vtwonen 08-2016 | Photographie Margriet Hoekstra | Production & texte Barbara Natzijl

article précédent article suivant

votre réaction

* Ces champs sont indispensables pour un suivi correct

Shop suggesties

Inspiratie suggesties