Maison mitoyenne des années 30 sur 150 m2

Malgré quelques hésitations, Marrit et Jelmer ont fini par succomber aux charmes d’un bâtiment délabré. Une grande première pour le couple qui n’avait encore jamais rénové de maison. « Jamais nous n’aurions pensé que nous serions si habiles de nos mains. »

Coup de foudre en différé

Marrit: « J’aimerais vous raconter que cette maison a été un coup de cœur pour nous mais, quand nous sommes allés la voir la première fois avec Jelmer il y a trois ans, nous n’avions qu’une seule envie: prendre la fuite au plus vite. Cela peut sembler dramatique mais c’était le cas. L’eau et l’électricité avaient été coupées, l’endroit était sale et négligé. Bref, le cadre était pitoyable. Mon père, qui était venu avec nous, nous a pourtant encouragés à envisager une seconde visite. L’habitation avait un potentiel, elle avait un jardin, se trouvait dans notre quartier favori et disposait de beaucoup d’espace aux étages. Entre les deux visites, nous avions fortement relativisé les choses, cela ne pouvait pas être si terrible que ça? La seconde visite fut une nouvelle déception, mais nous sommes parvenus à regarder au-delà du papier peint délavé, du sol sale et des portes jaune pâle. À un point tel que, peu de temps après, nous faisions une offre et la vente était conclue. »

Des succès à fêter

Dès le début de leurs recherches, Marrit et Jelmer étaient ouverts à toutes les options. Même s’ils n’étaient pas en quête d’un grand projet de transformation, ils n’ont pas hésité à retrousser leurs manches. Marrit: « Nous n’avions aucune expérience dans ce domaine et l’ampleur du projet ne nous a bien évidemment pas échappée. Mais je suis du genre à mettre la main à la pâte, une vraie fonceuse. Jelmer et moi nous y sommes pris pièce par pièce. C’est aussi le meilleur conseil en matière de rénovation: commencez par une pièce et ne passez pas à la suivante avant de l’avoir terminée. De cette façon, vous pouvez fêter chaque succès, aussi petit soit-il, et c’est très motivant. Nous voulions faire le plus de choses possible par nous-mêmes, ensuite nous verrions comment nous nous débrouillerions et nous pourrions toujours demander de l’aide. »

Votre shopping dans ce style

Coussin rose, coussin bleu, coussin vert, suspension Ay Illuminate, tapis Bahne, lampe de bureau Pols Potten, plante de chez Green Lifestyle Store, table à manger Universo Positivo, chaise Zuiver.

Source: vtwonen 05-2018 | Photographie Hans Mossel | Stylisme Sabine Burkunk

article précédent article suivant

votre réaction

* Ces champs sont indispensables pour un suivi correct

Shop suggesties

Inspiratie suggesties