Villa à l’intérieur décontracté

Les trois garçons de Sasja et Michiel peuvent jouer autant qu’ils le veulent dans la maison. La villa est faite pour. Ils ont aussi à leur disposition le jardin et la grange, pour lesquels Sasja a eu le coup de foudre.

Pure et simple

Sasja: “Les gens trouvent souvent que notre style est épuré, moi je le trouve plutôt décontracté. Mais il est vrai que la base est pure et simple. Un moment, nous avons même hésité entre un linoleum noir ‘old school’ ou du blanc pour la cuisine. Nous avons finalement opté pour la seconde option et j’en suis très contente. Le blanc n’est jamais monotone et il suffit d’un tapis pour l’égayer. L’espace est maintenant tellement lumineux. Cela me fait quelque chose. Tout comme ces ajouts fantaisistes. Un îlot de cuisine rend d’emblée la maison sérieuse. Je me suis dit que cela pourrait encore attendre nos soixante ans. Il fallait pourtant ‘casser’ ce grand espace. Après de longues recherches, je suis tombée sur un vieil établi. Il porte toujours des éclaboussures de peinture, des traces de colle et de mousse de polyuréthane, mais c’est justement ce qui lui donne cet aspect brut que je trouve si beau. Et les clous qui ressortent sont parfaits pour accrocher les sacs des garçons.”

Une bonne base

“Avec trois garçons à la maison, qui grimpent parfois littéralement aux rideaux, nous avons décidé d’investir dans une bonne base et dans des solutions d’aménagement pratiques et économiques. Ce serait quand même dommage d’acheter un tapis coûteux pour le voir maculé de taches l’instant d’après. Je ne suis pas non plus pour la consommation jetable. Le canapé Martin Visser par exemple est une pièce que nous possédons depuis l’époque de nos études. Bien qu’il m’arrive parfois de vouloir en changer, il faut dire qu’il résiste à tous les jeux. Et les petites plantes suspendues qui n’étaient pas vraiment mises en valeur dans la cuisine ont maintenant trouvé une nouvelle destination. J’ai monté un grand cadre en bois tout autour et elles ornent désormais le séjour à la manière d’un tableau végétal. Les garçons aiment aussi utiliser ce cadre pour y exposer des objets. Saffier en particulier est un véritable collectionneur et il y a donc toujours des pierres, des coquillages ou d’autres trouvailles de l’extérieur dans le fond.”

Source: vtwonen 09-2016 | Stylisme Yvonne Bakker | Photographie Anouk de Kleermaeker

article précédent article suivant

votre réaction

* Ces champs sont indispensables pour un suivi correct

Shop suggesties

Inspiratie suggesties