Villa indépendante sur mesure

Pour leur toute nouvelle famille et leur habitation construite sur mesure, Anouk et Mark ne se sont pas contentés du basique. Le couple a en effet parcouru le pays de long en large pour trouver l’inspiration et se constituer une collection unique.

Une maison particulière

« Comme nous formons une famille spéciale, nous voulions aussi une maison spéciale », se souvient Anouk. C’est dans la cour de l’école des enfants qu’elle a rencontré Mark. Après avoir multiplié les logements, il était temps de trouver une base fixe et adaptée aux enfants, avec de préférence une chambre pour chacun. « On en vient très vite à vouloir construire. » C’est avec un tas d’idées brillantes qu’ils se rendirent donc chez un architecte mais, en raison du plan de zonage des lieux, beaucoup tombèrent immédiatement à l’eau. « Idéalement, nous voulions bâtir un cube avec de nombreux vitrages et une mezzanine dans le séjour, mais les prescriptions nous imposaient un toit pointu. » Les week-ends où les enfants n’étaient pas à la maison, Mark et Anouk prenaient la route. « Nous avons traversé le pays avec une remorque à la recherche de cette chaise ou de cette lampe particulière. En prenant les choses en main, nous avons aussi amassé de jolis souvenirs. Nous ne nous arrêtions pas tant que nous n’avions pas trouvé ce que nous cherchions et cela nous ravit aujourd’hui de tout voir figurer dans notre foyer. »

En quête de surprise et de variété

« La maison colle à notre image plutôt qu’à un style ou à une tendance en particulier. Si tout était coordonné, ce serait monotone. En faisant réaliser des meubles et des tables sur mesure, nous avons mis énormément de nous-mêmes. Naturellement, nous ne sommes pas indifférents aux tendances mais nous aimons y ajouter notre touche personnelle, avec un motif ou une matière différente. Mon style change constamment, auparavant il était plus coloré et plus exubérant. Pour l’instant, je surfe sur la tendance des tons foncés. La couleur ne m’effraie pas, mais ce que j’aime aujourd’hui risque de me lasser d’ici six mois. C’est donc tout un art de disposer les meubles et accessoires dans un autre contexte. Les petites armoires et tables d’appoint passent ainsi du rez-de-chaussée à l’étage, ou inversement. Si l’objet ne trouve plus sa place nulle part, je le revends afin de le remplacer par un autre article original. Ce faisant, notre style continue de surprendre et évolue naturellement. »

Source: vtwonen 08-2018 | Photographie Margriet Hoekstra | Stylisme Barbara Natzijl

article précédent article suivant

votre réaction

* Ces champs sont indispensables pour un suivi correct

Shop suggesties

Inspiratie suggesties