Le calme des Dolomites

Besoin d’une petite pause? Partez vous ressourcer au San Lorenzo Mountain Lodge, un ancien lodge dans le Tyrol du Sud.

Changement de profession

Stefano Barbini, le propriétaire, nous attend sur le pas de la porte de son lodge avec un sourire bienveillant. À ses yeux, l’accès périlleux contribue au charme et à la tranquillité des lieux. Ce sont les deux principales raisons qui l’ont initialement poussé à venir s’installer ici. En comparaison avec la vie qu’il menait autrefois, c’est le jour et la nuit. Sa femme et lui travaillaient à Rome pour de grandes marques de mode italiennes. ‘Une expérience fantastique mais, à un moment donné, la pression et le stress liés à l’univers de la mode nous sont devenus insupportables’, admet Stefano. ‘Nous avons alors décidé d’opérer un changement de vie radical et opté pour la tranquillité et plus personne autour de nous.’

Note de modernité

‘Le bâtiment a pas moins de cinq cents ans’, nous explique Stefano. ‘À l’origine, il s’agissait d’une hutte de chasseurs utilisée par un évêque durant ses temps libres pour chasser ou organiser des fêtes. Mais il n’en restait plus grand-chose. Quand nous avons découvert les lieux, ils étaient littéralement en ruines. Il nous a fallu deux ans pour transformer l’endroit en ce qu’il est aujourd’hui.’ À l’intérieur, Stefano et Giorgia ont opté pour une note de modernité. ‘Nous avons choisi de travailler avec les matériaux authentiques de la région’, s’empresse de souligner Stefano. ‘Les sols et murs des salles de bains ont été habillés de quartzite argent et le bois provient d’une maison en démolition d’un agriculteur du village. Ce sont surtout les meubles qui différencient cet intérieur de ce que l’on trouve traditionnellement au Tyrol du Sud. Il y a aussi bien des pièces séculaires fabriquées sur mesure que du mobilier neuf de marques telles que Baxter et Flamant.’

L’expérience unique

Le lodge peut être loué dans son entièreté. Il comprend quatre chambres à coucher, divers salons, un espace wellness, un bain à bulles au jardin et une cuisine, où le couple se fait un plaisir de cuisiner des plats gastronomiques. Passer ses vacances ici n’est évidemment pas donné à tout le monde, avec des tarifs qui commencent à 2.100 euros la journée! Mais pour Stefano, là n’est pas l’essentiel. ‘Ceux qui veulent étaler leurs richesses peuvent se rendre dans une des stations de ski mondaines de la région’, déclare Stefano. ‘Nous nous concentrons sur l’expérience. Nous voulons offrir quelque chose d’unique. Quand nous organisons une dégustation de vin, par exemple, nous l’accompagnons d’un fromage de cinq ans d’âge ou de lard de la région qu’on ne trouve nulle part ailleurs.’ Cela ne fait aucun doute: il ne regrette pas une seconde ce changement de vie et son déménagement dans le Tyrol du Sud.

Source: MAISONS de Charme 06-2016 | Photographie Stefanie De Neve | Texte Bert De Pau

article précédent article suivant

votre réaction

* Ces champs sont indispensables pour un suivi correct

Shop suggesties

Inspiratie suggesties