Quand un ancien bureau comptable se transforme en maison de rêve

Esther et Greg étaient à la recherche d’une grande maison où ils pourraient s’installer à Rotterdam. Les choses ont toutefois pris une tout autre tournure.

Mine d’or

“Notre ancienne maison à Kralingen a été vendue en un rien de temps, nous avons donc dû nous dépêcher pour trouver un autre endroit”, explique Esther. “Je voulais une vieille maison, de préférence des années vingt, avec un jardin et une chambre d’amis où nos invités pourraient loger. C’est que nous aimons organiser des fêtes. Et il fallait aussi que nous puissions y emménager tout de suite.” Une amie, qui est agent immobilier, nous a renseigné une maison à vendre dans la rue de ses rêves. “La demeure était énorme, disposait d’un jardin et était en plus très bon marché. Mais nous avons bien vite compris pourquoi: elle nécessitait une rénovation complète.” L’immeuble avait été occupé par un bureau comptable où tous les éléments d’origine avaient été soigneusement dissimulés. “En étudiant les lieux de plus près, il s’est avéré que sous les couches de linoléum se trouvait ce magnifique parquet en chevrons, toutes les portes avec des vitraux avaient été recouvertes de bois et, dans une chambre, un mur incliné a dévoilé une cheminée en marbre. La maison était une vraie mine d’or.”

Un projet d’envergure

“Au lieu d’une maison toute prête, nous avions acheté un projet. Greg et ses amis se sont immédiatement lancés dans les travaux.” Au rez-de-chaussée, les lambris abîmés ont été enlevés du mur. “À l’arrière se trouvaient ces jolies briques. Nous les avons nettoyées pour qu’elles aient un bel aspect brut. Le mur opposé a simplement été plâtré et peint en blanc. J’apprécie encore ce contraste tous les jours.” En tant que traiteur, Esther voulait évidemment aussi dans sa nouvelle maison une jolie cuisine. Un grand îlot de cuisine a donc été installé côté jardin. “J’y ai fait installer une cuisinière professionnelle au gaz, un four de même type ainsi qu’un lave-vaisselle 3 minutes. Le plan de travail en béton s’inspire du bar du Hopper, un sympathique café de Rotterdam.”

Source: vtwonen 07-2016 | Photographie Jansje Klazinga | Texte Erik Kouwenhoven

article précédent article suivant

votre réaction

* Ces champs sont indispensables pour un suivi correct

Shop suggesties

Inspiratie suggesties